Page(s) : 1 |
Maison personnelle de Paul Hankar –
rue Defacqz n° 71
Architecte Paul Hankar. 1893Paul Hankar construit sa maison personnelle sur un terrain de 7m de largeur. La façade austère et verticale est dominée par un puissant bow-window sur deux étages encadrés de montants lourds en pierre bleue. L’architecte utilise le fer de manière apparente pour les balustrades, la corniche  et les éléments décoratifs. Sous de la corniche, Adolphe Crespin réalisa les sgraffites symbolisant le jour et la nuit.
 
 
   
      
                    
 
Hôtel Ciamberlani
rue Defacqz n° 48
Architecte Paul Hankar. 1897Sur 12 mètres de façade, Hankar développe le thème de la maison d’artiste. Au 2e étage, l’atelier proprement dit est éclairé par deux vastes fenêtres en fer à cheval, motif de type mauresque, que l’architecte appréciait particulièrement. Le 3e étage est constitué d’un alignement de sept fenêtres.
 
 
 
      
                    
 
Ancienne chemiserie Niguet (fleuriste Daniel Ost – Floreal)
rue Royale n° 13 1000 Bruxelles
Architecte Paul Hankar. 1896Cette vitrine monumentale en acajou est intégrée dans un monument néoclassique. On perçoit ici une influence moins géométrique que figurative. Le jeu des lignes rappelle  les ramures d’un cerf. A l’intérieur, les récentes restaurations ont dégagé de très belles fresques au plafond